Rester féminine en voyage

(Spéciale dédicace à Delphine pour cet article, qui m’a prévenue avant mon départ : « Et que je te retrouve pas avec du poil sous le bras et la peau brûlée par le soleil, hein »!!)

 

C’est bizarre, mais quand on est loin de chez soi, il y a comme un hic… Les poils repoussent plus vite, le vernis s’écaille en 24 heures et nos cheveux ressemblent instantanément à de la paille.

 

Don’t panic « ma chérrrrie » !

Voyager ne signifie pas tirer un trait sur sa féminité.

 

 

Je vous livre mes astuces pour ne pas ressembler à la réplique féminine de Gollum !

 

  • Epilation :
  • Rasoir

Pour celles qui sont adeptes du rasoir, aucun problème de ce côté-là : C’est simple et rapide. Néanmoins, n’oubliez pas que soleil, mer et rasoir ne font pas bon ménage. Embarquez une crème apaisante avec vous.

 

  • Cire et épilateur

Pour celles qui s’épilent à la cire : oubliez ce doux (aïe !) rêve. C’est impossible en voyage car il est très difficile de dégoter des instituts et les bandes de cire froide vont dégueulasser votre sac. Optez pour l’épilateur électrique. Oui, je sais, ça fait mal mais au bout de quelque temps votre peau va s’habituer et, miracle, vous aurez de moins en moins de poils !

 

 

  • Manucure/pédicure :

Tirez un trait sur le vernis qui s’écaille au bout d’1 ou 2 jours, ça fait « cracra », et couper vos courts pour éviter le look « sorcière crasseuse ». Jouez la naturelle et emportez quelques indispensables dans votre trousse :

  • Un ciseau à ongles et un coupe-ongles,     
  • Plusieurs limes,
  • Un « coupe-cuticules » (vendu en pharmacie) car ces dernières auront tendance à pousser plus vite que vos ongles,
  • Une râpe car, croyez-moi, après une semaine en tongs, vos pieds ressembleront à de vieilles croûtes de fromage (miam !).

 

 

  • Corps :

Entre la pollution, la transpiration, le soleil, la mer…. C’est objectif hydratation !

Ne faites pas l’impasse sur :

  • Une savonnette « surgras » : c’est plus pratique et plus économique que le gel douche,
  • Une crème hyper hydratante dont vous pouvez placer le flacon dans un sachet pour éviter qu’il ne se déverse dans votre trousse,
  • Une crème solaire indice 50 ET waterproof,
  • Des lingettes pour bébés (nettoyantes, rafraîchissantes et hydratantes).

Autres astuces :

  • En cas de coup de soleil : mélangez un peu de citron à votre crème hydratante, ça vous aidera à passer du rose crevette au doré caramel.
  • Pour une peau de bébé : lorsque vous êtes sur une plage, profitez du sable pour vous faire un gommage naturel (valable également pour les pieds et les mains, mais attention, pas sur le visage, hein !). Et en plus, c’est gratuit !

 

 

  • Cheveux :

Pour moi c’était la cata au début ! Faut dire qu’à la base, ma capillarité ne fait pas beaucoup d’envieux… Je ressemblais à un épouvantail ! 

Pour éviter un tel désastre, je me suis armée :

  • D’un shampoing très (très trèèèès) hydratant,
  • D’un après-shampoing / démêlant. Inutile de vous trimbaler un énorme flacon, vous en trouverez facilement en mono-dose. Prenez juste de quoi tenir un mois,
  • Un ciseau pour couper les pointes tous les 2 mois minimum.

Autres astuces :

  • Toujours vous rincer les cheveux à l’eau douce après une baignade (même en piscine),
  • Une fois par mois, passez la nuit avec votre après-shampoing,
  • Dégotez des huiles végétales dans les pays où vous vous rendez et appliquez-en après chaque baignade (l’huile de coco fait des miracles),
  • Espacez les shampoings au maximum.

 

 

  • Visage :

Rassurez-vous, en voyage on a presque tout le temps bonne mine. C’est sans doute dû au soleil et aussi au bonheur de découvrir…

Néanmoins, quelques précautions s’imposent :

  • Hydratez votre visage 2 fois par jour avec une crème qui intègre une protection solaire, si possible avec une protection 50,
  • Embarquez du maquillage de qualité ! La poudre qui se brise en mille morceaux, le mascara qui devient pâteux et le rouge à lèvre qui fond c’est No Way !
  • Achetez des mono doses de masques et gommages dans les commerces que vous croisez, ou, mieux, fabriquez vos propres masques si vous disposez d’une cuisine,
  • Embarquez une pince à épiler pour éviter de ressembler à Frida.

 

A vos miroirs mes jolies !

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *