La trousse de médicaments

Mes amis me le disent bien (trop) souvent, je suis une hypocondriaque (c’est pas ma faute, c’est héréditaire) !!

Oui, oui, c’est même moi qui ai dicté mon ordonnance à mon médecin… Soit la bagatelle de 3 pages !

 

Et dès que mes amis voyageurs découvrent ma « Magic Box », ils écarquillent les yeux en me disant que je suis tarée…mais ils sont bien contents quand je leur dégote un Smecta, hein !

 

Alors, non, je ne suis pas toubib, mais le Vidal et Doctissimo n’ont plus aucun secret pour moi !

 

 

Du coup, si vous partez en Tour Du Monde, je me permets de vous conseiller d’emporter avec vous la liste des médocs/ soins suivants :

 

Dermato :

  • Un spray antiseptique (Biseptine),
  • Une crème antibiotique (Mupiderm),
  • Une crème cicatrisante (Cicatryl, Cilcalfate…).

 

ORL :

  • Un vaporisateur pour le nez (Actifed),
  • Des cachets contre les maux de gorge (Maxilase),
  • Des sachets contre la toux (Exomuc),
  • Si, comme moi, vous faites de l’asthme : une Ventoline et des cachets d’Aerius.

 

Ventre :

  • Des cachets de Tiorfan (le mieux),
  • Des sachets de Smecta,
  • Du Maalox pour les aigreurs d’estomac.
  • En cas d’urgence, et seulement (car cela ne traite pas les bactéries que vous avez en vous) : Imodium,
  • Du Vogalen pour les nausées.

 

Courbatures :

  • Des cachets de décontractants musculaire (Ketum),
  • Un tube de  gel Voltaren,
  • Un tube de gel d’Arnica,
  • 1 ou 2 patch(s) chauffant(s).

 

Douleurs / fièvre :

  • Paracétamol,
  • Ibuprofène,
  • Ixprim (tremadol) pour les douleurs fortes,
  • Vitamine C,
  • Un thermomètre, 
  • Sachets de Fervex.

 

Antibiotiques :

  • Pyostacine (infections cutanées),
  • Amoxiciline (anibio à large spectre),
  • Oflaxine (infections urinaires).

 

Problèmes de filles :

  • Un tube de Saforelle,
  • 2 ou 3 ovules de type Mozavol pour les mycoses,
  • Des cachets de Flagyl pour les vaginoses.

 

Angoisses et nuits blanches :

  • Euphytose,
  • Fleurs de Bach.

 

Malaria :

  • Atovaquone/Proganil.

 

Premiers soins & piqûres :

  • Des pansements waterproofs,
  • Des pansements pour les ampoules,
  • De l’Aspivenin,
  • Des gazes stériles,
  • Un spray antiseptique (voir plus haut),
  • Des steri-strip,
  • Une bande de tissu stérile,
  • Des gazes grasses contre les brulûres.

 

Yeux :

  • Des larmes artificielles (Dacryum)
  • Un collyre un cas de conjonctivite.

 

Conservez toujours un double de votre ordonnance avec vous et, inscrivez sur votre protège-passeport ce à quoi vous êtes allergique.

 

Si avec ça vous n’êtes pas rassurés, je peux encore vous filer le numéro de ma mère…

 

 

SOS, j’ai perdu ma carte de crédit !

 

.

.

« P**** mais c’est pas vrai ! Elle est où cette carte ! »

 

Vous avez défait et refait vos sacs, farfouillé dans vos chaussettes roulées en boules, sous le lit de votre chambre, et fait le tour des restaurants où vous avez mis les pieds… mais votre CB est toujours introuvable ?

C’est à peu près ce qui m’est arrivé en Indonésie…

Après plus d’une heure de fouilles et de recherches infructueuses, j’ai dû me rendre à l’évidence : ma carte de crédit avait bel et bien disparu.

Au bord de la crise de panique, j’ai envisagé tous les scénarios possibles pour me tirer de ce merdier cette situation.

Je vous livre la solution que j’ai trouvée et mes astuces pour pouvoir disposer de votre argent au plus vite.

 

 

  • A préalable :

1/ Toujours voyager avec une seconde carte de crédit.

Pour cela, le plus simple est d’ouvrir un compte bancaire auprès d’une banque en ligne avant votre départ (la carte Visa Premier est gratuite dans la plupart des cas).

 

2/ Enregistrer vos RIB sur votre ordinateur / tablette / smartphone… et les envoyer (à vous-même ET à une personne de confiance) via mail.

 

3/ Prévenez votre banquier de votre départ (le mien a même « liké » ma page facebook) !

 

4/ Faites suivre votre courrier auprès d’une personne de confiance.

 

5/ Donnez procuration sur votre compte bancaire à quelqu’un… bah de confiance aussi.

 

 

  • Sur place :

1/ Avant toute chose, faites opposition et précisez la date et l’heure auxquelles vous avez utilisé votre carte pour la dernière fois (en cas de fraude/vol, la plupart des banques vous rembourseront le montant qui a été débité).

 

2/

  • Si vous n’avez pas de carte de crédit de secours :

Vous pouvez demander à votre banque de vous fournir jusqu’à 2000 € en cash (à retirer dans une agence de type Western Union) et/ou de vous envoyer en express (48 heures) une carte de paiement. Attention, cette carte ne vous permettra pas de retirer mais vous pourrez payer votre hébergement et de quoi vous restaurer.

  • Si vous avez une seconde carte de crédit :

Contactez votre banque pour qu’elle soit créditée d’un montant suffisant pour « tenir » 3 à 5 semaines.

 

3/ Commandez une nouvelle carte de crédit et, quitte à paraître lourd, insistez sur le caractère urgentissime de la situation (pour ma part j’étais au bout du monde, sans Western Union ni établissements acceptant le paiement par carte).

 

4 / Faite réceptionner le courrier contenant votre code par une personne de confiance (généralement la personne auprès de qui vous avez fait suivre votre courrier).

 

5/

  • Si la carte arrive également par courrier :

La plupart du temps elle vous sera envoyée par pli avec accusé de réception : Pour autoriser une tierce personne à la récupérer, faite une procuration en ligne sur le site de la Poste.

  • Si la carte doit être récupérée dans votre agence :

Expliquez la situation à votre banquier, il se montrera compréhensif (le mien a accepté de la livrer directement à ma valeureuse maman). Le top du top est d’avoir donné procuration sur votre compte et démarches bancaires à une personne de confiance avant votre départ.

 

6/ Une fois le code et la carte réceptionnés en France, faites retirer une somme minimum en France par la personne qui recevra votre carte (pour la débloquer).

 

7/ Faites envoyer cette dernière par courrier express. Alors oui, ça vous coûtera entre 40 et 60 € mais quand on n’a pas le choix… Pour éviter les risques, j’ai fait envoyer ma carte depuis la France, scotchée dans un magazine.