SOS, j’ai perdu ma carte de crédit !

 

.

.

« P**** mais c’est pas vrai ! Elle est où cette carte ! »

 

Vous avez défait et refait vos sacs, farfouillé dans vos chaussettes roulées en boules, sous le lit de votre chambre, et fait le tour des restaurants où vous avez mis les pieds… mais votre CB est toujours introuvable ?

C’est à peu près ce qui m’est arrivé en Indonésie…

Après plus d’une heure de fouilles et de recherches infructueuses, j’ai dû me rendre à l’évidence : ma carte de crédit avait bel et bien disparu.

Au bord de la crise de panique, j’ai envisagé tous les scénarios possibles pour me tirer de ce merdier cette situation.

Je vous livre la solution que j’ai trouvée et mes astuces pour pouvoir disposer de votre argent au plus vite.

 

 

  • A préalable :

1/ Toujours voyager avec une seconde carte de crédit.

Pour cela, le plus simple est d’ouvrir un compte bancaire auprès d’une banque en ligne avant votre départ (la carte Visa Premier est gratuite dans la plupart des cas).

 

2/ Enregistrer vos RIB sur votre ordinateur / tablette / smartphone… et les envoyer (à vous-même ET à une personne de confiance) via mail.

 

3/ Prévenez votre banquier de votre départ (le mien a même « liké » ma page facebook) !

 

4/ Faites suivre votre courrier auprès d’une personne de confiance.

 

5/ Donnez procuration sur votre compte bancaire à quelqu’un… bah de confiance aussi.

 

 

  • Sur place :

1/ Avant toute chose, faites opposition et précisez la date et l’heure auxquelles vous avez utilisé votre carte pour la dernière fois (en cas de fraude/vol, la plupart des banques vous rembourseront le montant qui a été débité).

 

2/

  • Si vous n’avez pas de carte de crédit de secours :

Vous pouvez demander à votre banque de vous fournir jusqu’à 2000 € en cash (à retirer dans une agence de type Western Union) et/ou de vous envoyer en express (48 heures) une carte de paiement. Attention, cette carte ne vous permettra pas de retirer mais vous pourrez payer votre hébergement et de quoi vous restaurer.

  • Si vous avez une seconde carte de crédit :

Contactez votre banque pour qu’elle soit créditée d’un montant suffisant pour « tenir » 3 à 5 semaines.

 

3/ Commandez une nouvelle carte de crédit et, quitte à paraître lourd, insistez sur le caractère urgentissime de la situation (pour ma part j’étais au bout du monde, sans Western Union ni établissements acceptant le paiement par carte).

 

4 / Faite réceptionner le courrier contenant votre code par une personne de confiance (généralement la personne auprès de qui vous avez fait suivre votre courrier).

 

5/

  • Si la carte arrive également par courrier :

La plupart du temps elle vous sera envoyée par pli avec accusé de réception : Pour autoriser une tierce personne à la récupérer, faite une procuration en ligne sur le site de la Poste.

  • Si la carte doit être récupérée dans votre agence :

Expliquez la situation à votre banquier, il se montrera compréhensif (le mien a accepté de la livrer directement à ma valeureuse maman). Le top du top est d’avoir donné procuration sur votre compte et démarches bancaires à une personne de confiance avant votre départ.

 

6/ Une fois le code et la carte réceptionnés en France, faites retirer une somme minimum en France par la personne qui recevra votre carte (pour la débloquer).

 

7/ Faites envoyer cette dernière par courrier express. Alors oui, ça vous coûtera entre 40 et 60 € mais quand on n’a pas le choix… Pour éviter les risques, j’ai fait envoyer ma carte depuis la France, scotchée dans un magazine.

 

 

 

 

 

Partez (r)assurés

assurance-de-voyage

.

Oui, oui, je suis hypocondriaque, enfin, parait-il. Je m’obstine à dire que je fais juste attention mais ma réputation me devance… Bref, s’il y a un sujet sur lequel je suis en béton armé, c’est bien celui des assurances voyages.

.

Que vous soyez atteint d’hypocondrie, que vous partiez pour plusieurs mois ou simplement que votre maman flippe à l’idée que vous exploriez des terres étrangères et exotiques, je vous conseille fortement de souscrire à une assurance pour voyageurs.

.

Contrairement à ce qu’on peut penser, une assurance voyage n’est pas seulement là pour gérer vos petits (ou gros) bobos. Elle couvre également la responsabilité civile, les bagages, le retour anticipé…

Seulement voilà, quand on fouine un peu sur internet, on en trouve des tonnes, toutes différentes et a des prix allant du simple au double.

Pour s’y retrouver simplement, je vous ai concocté un tableau comparatif, recensant notamment les prix et les risques couverts.

.

Chaque risque n’a évidemment pas le même poids, c’est pourquoi, il faut pondérer vos critères de choix. Par exemple, pour ma part, je préfère ne pas être relogée pour la nuit en cas d’un retard d’avion mais avoir des frais d’hospitalisation pris en charge en cas de pépin.

 

NB : Un zoom vous sera sans doute nécessaire (oui, oui, c’est assez détaillé).

ok

 

 

Après une looongue et fastidieuse étude des formules proposées par ces assureurs, (imaginez le tableau ci-dessus multiplié par 5)  j’ai choisi Chapka Assurances. Et qu’on ne s’y méprenne pas, je ne cherche pas à faire de la pub à mon sponsor/assureur car mon choix a été fait en amont.

 

 

Logo-Chapka-Nouveau-Sans-Fond

 

 

Pourquoi Chapka Assurances : Des risques très bien couverts, un prix canon, une excellente réputation auprès des voyageurs, la possibilité d’activer l’option « monde entier » à la demande lorsque je me rendrai en Amérique du nord.

.

Le plus de Chapka par rapport aux autres assureurs est également d’inclure dans son offre  le remboursement des frais médicaux à partir du 1er euro, le paiement en trois fois, le remboursement par mail ( ce qui est plus pratique que par courrier, surtout quand on est à l’autre bout du monde) ainsi que la couverture des bagages en cas de vol avec agression pendant toute la durée du voyage (avec un plafond de 2000 euros).

.

Pour en savoir plus sur Chapka Assurances c’est par ici:

www.chapkadirect.fr

.